Couvre-feu à 18h

Les mesures de couvre-feu à 18 heures sur tout notre territoire a été décrété à  partir de samedi 16 janvier 2021  et pour une durée minimum de quinze jours , en raison de la situation sanitaire.

Vous avez reçu des messages de nos instances nationales à ce sujet (voir https://www.ffe.com/Actualites-Federales/Actualite-Covid-19-15-janvier-2021?fbclid=IwAR3J9YNvu9D-wZUxsNGpR8-4kArW7Mn-GuzV57Hek_L_qsWMnXa-dD-Opj),   et nous insistons  à la fois sur la nécessité de le respecter ainsi que les mesures spécifiques applicables à  notre secteur.

  • Tous les cours pour mineurs comme majeurs doivent être terminés pour 18 h (sauf dérogations pour certains publics spécifiques   tels que les professionnels)
  • Le Protocole mis en place lors du dernier confinement (dit Protocole du 10 Novembre 2020)  reste à disposition des centres équestres aussi bien pour les propriétaires que pour les cavaliers d’équidés de club , au nom du BIEN ETRE des Equidés. Attention de respecter les règles au risque qu’il soit remis en cause par les autorités !
    Bien veiller à son application dans toutes ses dimensions  et entre autres  : 
    -> tenue stricte par le dirigeant du centre  du registre fédéral COVID ,  limite à trois cavaliers/équidés/jour ,
    -> ce qui exclut  très souvent son utilisation pour les cavaliers « de clubs » les mercredi , samedi et dimanche (lorsque  les équidés ont été  montés au moins trois heures dans les reprises classiques)
    -> toutes les activités après 18 heures ne peuvent pas donner lieu à de l’enseignement (pas de « cours », ni individuels , ni collectifs ) : ces activités sont réputées être encadrées au nom de la sécurité du cavalier et du respect du bien-être de l’équidé.
    -> respect de toutes les autres directives concernant les gestes barrières,  le protocole sanitaire mis en place  par la FFE.

Vous trouverez ici la publication du Ministère des Sports  

https://sports.gouv.fr/accueil-du-site/article/application-des-decisions-sanitaires-pour-le-sport-a-partir-du-12-janvier

qui apporte  aussi des réponses à de nombreuses questions reçues , d’autant plus que le Ministère des sports assimile à des ERP de plein air  (ERP PA ) les manèges équestres  «  les équipements de type PA (stades, aires découvertes, courts de tennis découverts…) ou tout équipement sportif assimilé à un ERP de type PA (manèges équestres) resteront ouverts pour accueillir une pratique sportive encadrée dans le respect des protocoles applicables (distanciation, port du masque avant et après la pratique, et autres gestes barrières). »

En ce qui concerne les compétitions , nous n’avons aujourd’hui aucune perspective sur la reprise des compétitions pour l’ensemble des publics dites « amateurs » ( ceci ne concerne pas la catégorie de licence FFE, mais la notion générale distinguant l’amateur et le professionnel)
Seuls sont autorisés les concours à huit clos réservés aux professionnels ( merci aux organisateurs qui ouvrent cette possibilité , qui ne concerne donc que des cavaliers :

  • En situation professionnelle pouvant justifier de leur activité à l’aide d’une attestation MSA, extrait Kbis, justificatif SIREN avec SIRET et code APE, ou attestation d’employeur (contrat de travail ou ou fiche de paie) pour les cavaliers salariés et les soigneurs des chevaux,
  • OU Sportifs de Haut Niveau (Elite, Senior Relève, Collectif national et Espoir) inscrits sur les listes ministérielles. Editer une attestation ici
    Le service fédéral de FFE Ressources nous a bien précisé que cela exclut les stagiaires  _même s’ils ont  bien  une convention de formation professionnelle  ou autre : ce ne sont pas stricto sensu des professionnels mais des futurs professionnels) . Seuls les jeunes en contrat d’apprentissage dans le domaine équestre sont considérés «  en situation professionnelle »  

Chacune et chacun comprendra les avancées réelles de ces mesures, obtenues  par le travail  continu et performant de nos instances nationales  et aura à coeur, nous l’espérons, de les préserver pour sa structure et pour l’ensemble de notre secteur,    par un respect  total des consignes .