CSO

La commission CSO au sein du CRE est animée par Emmanuel DEKMEER

Retrouvez la liste des officiels de compétition sur FFE




Présentation du CSO

Le saut d’obstacles consiste à enchaîner un parcours d’obstacles sans faute. Les épreuves sont destinées à démontrer chez le poney/cheval sa franchise, sa puissance, son adresse, sa rapidité et son respect de l’obstacle et chez le concurrent, la qualité de son équitation.

Le saut d’obstacles est la discipline leader en France. Elle représente plus de 80 % de l’activité concours, aussi bien en termes de compétiteurs, que d’épreuves ou d’engagements en compétition.


Elle a cet avantage d’être une discipline facile à comprendre. Le néophyte voit si la barre tombe ou non et le chrono dit qui va le plus vite sur le tour. Même si des subtilités de jugement se rencontrent parfois, le verdict des barres et du chrono est accepté par tous.

C’est une discipline qui devient de plus en plus technique. On allège les barres. On alterne les foulées longues où le cheval doit s’étendre et les foulées courtes où il doit se comprimer. On complique avec des options insensées pour gagner les barrages, comme un certain saut de buisson aux derniers JO…


⚠️ Nous recevons régulièrement des remarques et « doléances » concernant l’organisation de certains CSO, par exemple :

* absence d’officiels confirmés ou adaptés , surtout au paddock alors qu’il y va de la sécurité des cavaliers     

* pistes mal tracées, peu adaptées au niveau des cavaliers et des montures, toujours identiques pour toutes les catégories sauf la  hauteur, temps réservé au changement trop long,


* pas de limitation du nombre de cavaliers,


*des horaires très matinaux ou trop tardifs pour les plus jeunes, alors que le règlement général des compétitions recommande des horaires entre 10 h et 16 h


*pas de chronométrage électronique (alors que le  CRE ou d’autres prestataires mettent à disposition du matériel),


*amabilité de l’accueil  laissant à désirer…

Nous rappelons donc aux organisateurs qu’organiser un concours n’est pas seulement une source de recettes, mais un service à l’ensemble de la collectivité pour assurer  un moment de convivialité pour les familles et une aide pédagogique aux enseignants ; il y a certes toujours des râleurs et des contestataires, mais  respecter une bonne organisation (« main de fer dans gant de velours ») est souvent un moyen de les faire taire.