Chevaux mutilés : réunion avec la gendarmerie

Nous avons eu  une conférence téléphonique avec le Colonel Dominique WANECQUE, Chef de la Division des Opérations Région de gendarmerie Hauts de France et la zone de défense et de sécurité Nord, et son adjoint le Lieutenant colonel GRADJEAN

Voici l’essentiel de leur message :

  1. Ne pas hésiter à faire le 17 (qui vous relie directement à la Gendarmerie ou à la Police Nationale selon votre secteur  géographique) pour signaler tout fait suspect. (Ne pas se mettre en danger mais être en mesure si possible de donner le plus de renseignement possible sur des individus ou des véhicules qui pourraient être suspects)
  2. Ne rien toucher afin de préserver les lieux et pouvoir éventuellement relever des traces ou empruntes
  3. Inutile (et même contreproductif) de mettre sur Facebook des informations trop précises (telles que les numéros d’immatriculation de véhicules suspects : ceci peut surtout alerter d’éventuels auteurs de ces actes  horribles, il faut réserver toutes ces informations au 17 ; et attention aux « Fake News » !
  4. Si vous êtes en zone gendarmerie en faisant le 17 vous tombez sur le centre opérationnel d’un des 5 groupements du 59/62/80/60 et 02 qui fonctionne à H24
  5. Il y a un référent sûreté dans chaque département. Il peut, à la demande d’un responsable d’un club hippique ou écuries de propriétaires, prendre attache avec lui pour convenir d’un passage éventuel afin de le conseiller sur le type de matériel (caméra de chasse) et des emplacements qui pourraient être judicieux.
  6. De même si vous sentez le besoin de rappeler, à vos adhérents et ou salariés, les bonnes conduites ou pratiques à tenir et celles à ne pas faire (se faire justice soi même par exemple), une équipe du groupement concernée pourra prendre attache avec vous et voir les modalités d’une intervention.
  7. De nombreux contacts ont déjà été réalisés dans chaque département avec la gendarmerie mais il est possible que des adhérents n’aient pas encore eu de contacts téléphoniques ou physiques.

Le CRE reste aussi  à votre disposition.